L’enfant, le sage et les étoiles de mer

Un sage avait coutume d’écrire au bord de l’océan. Pour trouver l’inspiration, il aimait méditer et marcher pendant de longues heures  le long de la plage.

Un jour, il vit au loin une forme humaine qui avait l’air de danser. Intrigué, il se rapprocha et pu constater que la forme humaine ne dansait pas. C’était un jeune garçon qui se penchait, ramassait quelque chose et courait le jeter dans l’océan.

Arrivé à portée de voix, il l’interpella : «  Puis-je savoir ce que tu fais ?  »

L’adolescent lui répliqua : «  je remets des étoiles de mer dans l’océan. Comme elles ont manqué la marée descendante, elles mourront si je ne les remets pas à la mer. »

Le sage fit observer gentiment au jeune homme qu’il y avait des kilomètres de plage et que son action n’aurait aucune influence significative sur le destin de toutes ces étoiles de mer.

Après avoir écouté avec respect, le jeune homme se pencha de nouveau, saisit une étoile de mer et alla la lancer dans l’océan. En revenant, il déclara au vieil homme : « pour celle que je viens de lancer cela change tout ! »

Le sage haussa les épaules et s’éloigna. Le lendemain, après avoir été tourmenté par la remarque du jeune homme, le sage se leva, retrouva le jeune homme et consacra le reste de la journée à remettre des étoiles de mer dans l’océan.

 

D’après Loren EISELEY (1907 – 1977)
Philosophe, Antropologue, écrivain scientifique et poète
né au Nebraska et qui fut l’inspirateur du mouvement écologiste.

 

MORALITÉ & RÉFLEXION
Un petit geste peut changer un destin. Alors que les grandes réflexions, ne changent pas grand-chose !

Le sage, à l’instar de nombreuses personnes instruites, se préoccupe pour des problèmes universels sur lesquels il n’a pas d’influence directe et néglige d’agir sur ce qui est à sa portée. Pendant qu’il philosophe sur la vie et le monde, il se donne bonne conscience mais mène aucune action concrète.

Le jeune homme lui, a fait un choix : Au lieu de rester observateur du monde, il a choisi d’en être un acteur et de changer les choses. Il a écouté ce que son cœur lui commandait de faire sans se poser d’autre question. Il a accompli son geste avec grâce tel un danseur tout en s’amusant. Il aurait pu écouter le vieil homme, accepter sa vision de la situation et abandonner ce qu’il faisait…

Nous devons nous aussi trouver nos étoiles de mer en agissant au quotidien sur ce qui dépend directement de nous.

Si nous sommes guidés par notre cœur, chaque fois que nous rencontrerons un « briseur de rêves » nous saurons lui répondre NON. Arrêtons de nous laisser influencer par l’opinion des autres, écoutons notre intuition même si nous passons pour quelqu’un de déraisonnable.
Les personnes raisonnables ont toujours une bonne raison de ne pas faire les choses. Marcher sur la lune ou simplement vouloir être créateur de sa vie ne peut pas être l’œuvre d’une personne sage et raisonnable.
Sois déraisonnable !

Si tu as aimé cet article, œuvre pour un monde plus conscient en le partageant. Merci.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *